.
AnalyseNewsSite

Nice, une saison sans saveur

L’OL accueille l’OGC Nice ce dimanche (21h) dans le cadre de la 38e et dernière journée de Ligue 1 Uber Eats. Comme avant chaque match, Planète Lyon vous présente l’adversaire des Lyonnais.

L’actu de Nice

Cinquième l’an passé et considéré comme un sérieux candidat à l’Europe en début de saison, le parcours du Gym n’a véritablement pas ressemblé à un long fleuve tranquille. Minée par les blessures et les cas de Covid-19, l’équipe alors dirigée par Patrick Vieira a présenté des résultats très insuffisants en Ligue 1 et catastrophiques en League Europa.  Démis de ses fonctions en décembre dernier, l’ancien milieu d’Arsenal a été remplacé par son adjoint Adrian Ursea qui peine tout autant à redresser la barre. Incapables d’enchainer de bons résultats, les Aiglons ont affiché une irrégularité déconcertante qui les oblige désormais à faire une croix sur l’Europe. Actuellement 9e au classement avec 48 points, ils n’ont en effet plus rien à jouer et risquent donc d’aborder ce dernier match à Lyon sans réelle ambition, hormis celle de ravir la 8e place à Montpellier. Une bien maigre consolation…

L’équipe entrainée par Adrian Ursea possède la 12e meilleure attaque du championnat avec 47 buts (l’OL en a inscrit 79), et la 9e meilleure défense avec 51 buts encaissés (les Lyonnais en ont pris 40). Elle possède le 9e bilan à l’extérieur avec 7 victoires, 4 nuls et 7 défaites. Le meilleur buteur niçois se nomme Amine Gouiri avec 12 buts, Kasper Dolberg le suit avec 5 réalisations. Alexis Claude-Maurice est le meilleur passeur décisif en compagnie de Gouiri avec 5 offrandes, ils sont suivis par Pierre Lees-Melou, Hicham Boudaoui et Dolberg, tous les 3 avec 2 passes.

Nice présente la 6e meilleure défense à l’extérieur avec 21 buts encaissés, mais en a toujours pris au moins 1 lors de ses 8 derniers déplacements.

Les 5 derniers matchs de Nice

18.04.21 33e journée Ligue 1 Dijon – Nice 2 – 0

Dispositif en 4-3-3
10 tirs dont 2 cadrés
57% de possession

25.04.21 34e journée Ligue 1 Nice – Montpellier 3 – 1

Dispositif en 4-1-4-1
18 tirs dont 8 cadré
59% de possession

01.05.21 35e journée Ligue 1 Lille – Nice
2 – 0

Dispositif en 4-1-4-1
0 tir dont 0 cadré
45% de possession

09.05.21 36e journée Ligue 1 Nice – Brest
3 – 2

Dispositif en 4-1-4-1
14 tirs dont 5 cadrés
63% de possession

16.05.21 37e journée Ligue 1 Nice – Strasbourg
0 – 2

Dispositif en 4-1-4-1
7 tirs dont 3 cadrés
72% de possession

Le groupe et la composition probable selon la presse

Les absents : Dante (lésion ligament croisé antérieur), Jeff Reine-Adelaïde (lésion ligament croisé antérieur), Myziane Maolida (tendinite adducteurs), Stanley Nsoki (tendinite adducteurs), Alexis Claude-Maurice (fracture péroné), Alexis Trouillet (lésions ischios).

La composition probable (4-3-3) via Footballuser.com :

Le style de jeu de Nice et les joueurs à suivre

Ancien adjoint de Lucien Favre et analyste vidéo, passionné de tactique, le Roumain Adrian Ursea est un adepte du 4-3-3 qu’il décline aisément en 4-1-4-1. Sa philosophie s’oriente autour d’un jeu de possession (Nice est 4e de Ligue 1 à égalité avec l’OL avec 55% de possession), de passes courtes et d’attaques placées avec une circulation de balle visant à démobiliser le bloc adverse (5e du championnat en termes de nombre de passes effectuées). En résumé, l’entraineur azuréen aime que son équipe se positionne le plus haut possible sur le terrain, cherche à faire le jeu et déclenche un contre-pressing qui permet d’attaquer tout en se préparant à défendre. Si sur le papier le style est alléchant, les blessures à répétition et les cas de Covid-19 ont constamment contrarié les plans du tacticien. Et avec un effectif jeune, en manque de personnalité et de leadership, le Gym présente une fâcheuse tendance (bien connue des supporters lyonnais) à ne jouer qu’une mi-temps sur deux.

Du côté des joueurs à suivre, sans surprise Amine Gouiri aura à cœur de briller face à ses anciens coéquipiers. S’il a littéralement porté les Aiglons du haut de ses 21 ans en étant à la fois le meilleur buteur et passeur du club, il le doit à sa faculté à être toujours au bon endroit et dans le bon tempo, que ce soit sur le front de l’attaque, ou sur le flanc gauche quand Dolberg est sur la pelouse. Hicham Boudaoui est l’autre révélation niçoise de la saison. L’international algérien de 21 ans brille aussi bien par ses qualités techniques que de récupération du ballon en position de relayeur, faisant oublier au passage la saison en demi-teinte de l’expérimenté Morgan Schneiderlin dans l’entrejeu.

Retrouvez ici “Jour de match” avant OL-Nice

Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !