.
News

L’OL n’a plus perdu la 38e journée depuis cinq ans

Ce dimanche, l’Olympique lyonnais affronte l’OGC Nice dans le cadre de la dernière journée du championnat. Le club rhodanien ne s'est plus incliné sur cet exercice depuis la saison 2015-2016.

C’est une statistique à perpétuer dans le temps. Pour la 38e journée du championnat de cette saison 2020-2021, l’OL croise une nouvelle fois le chemin de l’OGC Nice ce dimanche. Les deux équipes se sont déjà rencontrées en clôture du championnat. Lors de la saison 2017-2018, Memphis Depay inscrivait un triplé mémorable face aux Aiglons (3-2) qui envoyait le club rhodanien au septième ciel de la Ligue des champions. La saison précédente (2016-2017), les hommes de Bruno Génésio et de Lucien Favre se neutralisaient au terme d’un match riche en buts (3-3). Jamais deux sans trois, cette rencontre, devenue un classique pour la fin de saison en Ligue 1, aura donc lieu une nouvelle fois au Parc OL ce dimanche à 21 heures. L’enjeu sera de taille puisque l’OL devra s’imposer pour espérer une qualification en Ligue des champions, mais pas que…

La dernière défaite d’une 38e journée remonte à mai 2016

L’Olympique lyonnais ne s’est plus incliné lors de la dernière journée du championnat depuis le 14 mai 2016. C’était au stade Auguste-Delaune que l’effectif de Bruno Génésio, qui avait succédé à Hubert Fournier en décembre 2015, avait mis le genou à terre face au Stade de Reims. Une lourde défaite 4 buts à 1 qui n’avait toutefois pas permis aux Rémois de se maintenir en Ligue 1. Le onze de départ de l’OL était alors composé de deux joueurs toujours à bord du navire. Lopes – Bedimo, Umtiti, Yanga-Mbiwa, Rafael – Kemen, Gonalons, Grenier – Cornet, Lacazette, Fekir.

Depuis la saison 2015-2016, l’OL a enregistré 2 victoires (contre Nice et Nîmes) et 1 match nul (face à Nice) dans le cadre de la 38e journée de Ligue 1. La saison 2019-2020 n’étant pas allé à son terme à cause de la crise sanitaire, Lyon devait terminer face à Brest au Parc OL.

Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page