.
News

Pour l’instant, Rachid Ghezzal n’envisage pas de revenir à l’OL

Dans un entretien accordé à So Foot, Rachid Ghezzal évoque son arrivée atypique au Beşiktaş Istanbul. L’ancien attaquant de l’OL a également indiqué qu’un retour en terres lyonnaises n’est pas à l’ordre du jour.

Le mercato estival approche. Il est temps pour l’Olympique lyonnais de penser à la succession de Memphis Depay, plus proche que jamais du FC Barcelone. Il y a quelques jours, le média Le Quotidien du Sport révélait que le club rhodanien pensait à rapatrier son ancien joueur Rachid Ghezzal. Ce dernier a remis les pendules à l’heure au cours d’une interview accordée à So Foot, en affirmant notamment qu’un retour à Lyon n’était pas d’actualité. « J’ai vu dans la presse et sur les réseaux que la rumeur circulait, mais c’est plus de l’intox que de l’info. Moi, je n’ai eu aucun contact concret en tout cas, ça ne veut pas dire que ça ne viendra pas, mais pour le moment, je n’y pense pas », précise le Fennec notamment. 

« J’aurais voulu rester »

Rachid Ghezzal a quitté l’OL en 2017 d’une manière plutôt tumultueuse pour rejoindre l’AS Monaco. Après avoir passé treize années dans son club formateur, la fin de l’aventure ne s’est pas passée comme Jean-Michel Aulas l’aurait souhaité. Le joueur de 29 ans est également revenu sur cet épisode. « Je veux continuer l’aventure, je veux qu’on trouve un terrain d’entente pour la prolongation, mais malheureusement, ça ne se fait pas. Et puis j’ai l’opportunité de partir à Monaco qui vient d’être sacré champion, mais oui, j’aurais voulu rester. »

Il regrette également de ne pas avoir été traité comme les autres membres de l’effectif. « Je pense que je n’avais pas été évalué au même titre que certains de mes coéquipiers. C’est dommage, mais c’est le football. Et puis rejoindre le champion en titre, à l’époque je le vois comme une bonne évolution pour ma carrière. »

Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page