.
HistoireNewsParole de supporterSite

[20 ans de la Coupe de la Ligue 2001] – Tu sais que tu étais supporter de l’OL en 2001 quand…

Ah, 2001… Si la première année du XXIème siècle a été entre autres marquée par le lancement du premier IPod, les tragiques attentats du 11 septembre ou la catastrophe AZF à Toulouse, elle représente pour les supporters lyonnais une année merveilleuse vers la conquête des sommets nationaux. Comme plusieurs rédacteurs au sein de Planète Lyon étaient déjà des supporters avertis au moment de soulever la Coupe de la Ligue 2001, ils se sont réunis pour essayer d’expliquer aux plus jeunes ce que c’était de supporter l’OL au début des années 2000.

Tu sais que tu étais supporter de l’OL en 2001 quand…

    • N’importe quel trophée soulevé par l’OL te procurait des choses en bas du ventre. Bien sûr que la Coupe Intertoto 97 est un titre.
    • Tu as vu Sidney Govou exploser à lui tout seul le Bayern Munich d’Oliver Kahn (3-0) un soir de mars 2001…
    • … Et Sonny Anderson faire la même chose en claquant un retentissant triplé face à Bruges (3-0) en 8èmes de finale de la coupe UEFA.
    • Le plus beau maillot pour toi reste celui avec le logo Pathé sur les abdos. Il représente l’entrée de Jérôme Seydoux au capital, et donc l’arrivée de Sonny “Goal” Anderson au club… Quoique, t’as toujours eu un faible pour le maillot “Justin Bridou”.
    • Tu as été un inconditionnel de l’émission OL Télé sur TLM. Tu savais que ça allait commencer quand apparaissait à l’écran la pub Provifruits avec Eric Deflandre en train de jongler au milieu des pamplemousses, et concluant par un magnifique : “C’est avec Provifruits que je trouve mon énergie !”.
    • L’émission “Jour de foot” était un rendez-vous immanquable le samedi soir sur Canal pour pouvoir mater les buts de l’OL. Et si on était le premier samedi du mois, tu zappais pas forcément à la fin de l’émission de Thierry Gilardi…
    • Il t’a fallu du temps pour faire une place à Sonny Anderson dans ton cœur, déjà bien pris par Alain Caveglia.
    • Tu as connu l’époque où “qui ne saute pas n’est pas Lyonnais” ne se chantait qu’à Gerland. Comment ça “qui saute pas n’est pas Marseillais” existait déjà ?
    • Tu as manqué de vomir chaque fois que tu entendais les commentateurs parler de “Cavegoal” au moment d’évoquer l’attaquant bordelais. Il n’y a qu’un seul Cavegoal, et il n’est pas Argentin.
    • Tu as vu Gregory Coupet prendre un but à cause de Johnny Halliday.

  • Tu as pensé que Bryan Bergougnoux, Kévin Jacmot et Julien Viale allaient atteindre les sommets. Et comme tu n’apprends pas de tes mauvais jugements, tu as eu le même espoir quelques années plus tard avec Yannis Tafer et Yassine Benzia.
  • Tu en es à la troisième phase du parcours du supporter. Après avoir accompagné un adulte à Jean-Bouin, tu t’es émancipé en rejoignant un virage… Aujourd’hui, tu attends qu’un enfant te sollicite pour pouvoir retourner t’asseoir en tribune latérale.
  • Tu pensais le trajet en métro jusqu’à Gerland était interminable. Tu ne connaissais pas encore le périple jusqu’à Décines.
  • Pendant longtemps tu as tiqué sur la marque de ton téléviseur Sony… Ça prend pas deux “N” Sonny ?
  • Tu n’a jamais réussi à résoudre cette fameuse énigme : risque-t-on une amende si on se gare le long de la Halle Tony Garnier ? Tant pis, on se dépêche, on va louper Tony la mascotte.
  • Tu étais persuadé que le sélectionneur des Bleus avait interdiction de sélectionner un joueur de l’OL.
  • Tu pouvais sortir des phrases du type : « Cela va pas être évident pour l’OL de prendre les 3 points contre les Sangliers, ce diable de Pius N’Diefi est en forme ». D’ailleurs Il n’y avait pas de débat possible, le Division 1 se jouait à 18 clubs, avec un voire deux clubs corses, chargés de caillasser le bus lyonnais à chaque rencontre sur l’île de Beauté !
  • Tu as déjà envisagé Joseph-Désiré et Marc-Vivien comme prénoms pour tes fils.
  • A la récré, tu notais tes potes uniquement en « ballons du Progrès ». Celui qui en obtenait 5 (match parfait) repartait avec le ballon en mousse.
  • Quand tu n’as plus d’argument lors d’un débat sur l’OL actuel avec quelqu’un de plus jeune que toi, tu ne peux pas t’empêcher de sortir des phrases de vieux cons du style « moi, ça fait plus de 20 ans que je supporte l’OL, et je peux te dire que… »

Xavier Chabuet et Victor Levarlet

Crédit photo : Planète Lyon

Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !