.
AnalyseNewsSite

Le LOSC, parole à la défense

L’OL accueille Lille ce dimanche (21h) dans le cadre de la 34e journée de Ligue 1 Uber Eats. Comme avant chaque match, Planète Lyon vous présente l’adversaire des Lyonnais.

L’actu de Lille

Dix ans après son dernier titre en Ligue 1 (avec à l’époque un certain Rudi Garcia à la tête de l’équipe), le LOSC est leader du championnat après 33 journées et possède toutes les cartes en main pour ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. Les petites agitations en coulisse avec notamment les changements d’actionnaire et de président en décembre dernier n’ont eu aucun impact sur les bonnes prestations de l’équipe première qui occupe le podium depuis la 5e journée. Ce parcours élogieux, Lille le doit grandement à son technicien Christophe Galtier dont le nom circule avec insistance du côté de Lyon pour la saison prochaine. « La Galette » confirme une nouvelle fois qu’il sait parfaitement exploiter toutes les qualités de son groupe pour mener à bien (voire dépasser) les objectifs fixés par le club, et ce même s’il est régulièrement critiqué pour son approche jugée trop défensive. Les supporters lillois se rappellent encore comment un collectif hors pair avait renversé le PSG au Parc des Princes il y a 3 semaines, permettant à Lille de dépasser son adversaire et reprendre les commandes du championnat. Éliminés en Coupe de France en 8e de finale, les Dogues ont eu 9 jours pour préparer le choc face à l’OL et vont donc se présenter au Groupama Stadium avec un maximum de fraicheur.

Lille possède la meilleure défense du championnat avec 20 buts encaissés (les Lyonnais en ont pris 31) et la 4e meilleure attaque avec 54 buts (l’OL en a inscrit 63). C’est l’équipe qui présente le meilleur bilan de Ligue 1 à l’extérieur avec 11 victoires, 4 nuls et seulement 1 défaite. Burak Yilmaz et Jonathan David sont les 2 meilleurs buteurs lillois avec 10 buts, Yusuf Yazici les suit avec 7 réalisations. Jonathan Bamba est le meilleur passeur décisif avec 9 passes (il est en tête de la Ligue 1 en compagnie de Depay), il est suivi par Jonathan Ikoné, Yazici et Yilmaz avec 4 passes.

Lille n’a perdu aucune de ses 5 rencontres contre ses 3 poursuivants cette saison (2 victoires et 2 nuls face à Paris et Monaco, 1 nul contre l’OL) et surtout n’a plus perdu à Lyon depuis le 5 octobre 2014 (3-0 avec un triplé d’Alexandre Lacazette).

Les 5 derniers matchs de Lille

17.03.21 8e de finale Coupe de France PSG – Lille 3 – 0

Dispositif en 4-4-2
18 tirs dont 5 cadrés
50% de possession

21.03.21 30e journée Ligue 1 Lille – Nîmes 1 – 2

Dispositif en 4-4-2
15 tirs dont 4 cadrés
73% de possession

03.04.21 31e journée Ligue 1 PSG – Lille 0 – 1

Dispositif en 4-4-2
3 tirs dont 3 cadrés
35% de possession

09.04.21 32e journée Ligue 1 Metz – Lille 0 – 2

Dispositif en 4-4-2
9 tirs dont 6 cadrés
49% de possession

16.04.21 33e journée Ligue 1 Lille -Montpellier 1 – 1

Dispositif en 4-4-2
20 tirs dont 9 cadrés
63% de possession

Le groupe et la composition probable selon la presse

Les absents : Timothy Weah (blessé).

La composition probable (4-4-2) via Footballuser.com :

Le style de jeu de Lille et les joueurs à suivre

Les principes tactiques de Christophe Galtier tournent autour d’un dispositif en 4-4-2 avec un bloc solide, court et étroit. Si elle présente des difficultés à faire le jeu et n’aspire pas systématiquement à priver l’adversaire de la possession, cette équipe excelle à l’inverse dans le travail collectif sans ballon pour bien défendre, contrôler le jeu (c’est l’équipe qui subit le moins de tirs cadrés cette saison et qui encaisse le moins de buts sur attaques placées ou rapides), récupérer la balle et exploiter la vitesse de ses attaquants par la mise en place d’attaques directes en cherchant la profondeur (dans l’axe comme sur les côtés). L’entraineur demande à ses joueurs beaucoup de rigueur, concentration, intensité et solidarité dans toutes les lignes. Un système qui n’est pas sans faille car très énergivore et peut engendrer des erreurs individuelles.

Du côté des hommes forts, Benjamin André est incontestablement le pilier du jeu lillois. Avec son comportement d’aboyeur et son leadership naturel, il demeure un élément indispensable adoubé par son entraineur : « Il rassure partout. C’est lui qui, à la parole, déclenche le pressing, qui régule les temps forts et les temps faibles ». Le milieu de terrain de 30 ans n’a pas d’équivalent en Ligue 1 dans les domaines des ballons récupérés, interceptions et duels au sol gagnés. Quant à Mike Maignan, le gardien du temple lillois, il réalise une énorme saison et représente le digne successeur d’Hugo Lloris dans les buts de la sélection. Rigoureusement régulier, auteur de nombreux arrêts réflexes, le Guyanais est très souvent décisif (il est en tête du championnat au niveau du pourcentage d’arrêts avec 79,35% de tirs arrêtés), permettant ainsi à son club de signer la performance incroyable de 18 clean sheets cette saison.

Retrouvez ici “Jour de match” avant OL-Lille

Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !