.
NotesSite

OL-Montpellier (1-2) : Des défaillances dans toutes les lignes

Anthony Lopes
Il ne peut rien sur le premier but mais il est clairement fautif sur le second.
Verdict : Sa faute coûte cher. 2/10

Léo Dubois
Beaucoup de volume mais deux grosses erreurs défensives et un centre derrière le but en position favorable en fin de match.
Verdict : La balance penche du mauvais côté. 4/10

Djamel Benlamri
Rapidement entré à la place de Marcelo blessé (26e), il a apporté sa combativité mais a trop souvent semblé au bord de la rupture. Aucune confiance dans la relance.
Verdict :  Il a montré ses limites. 4/10

Sinaly Diomandé
Sans un vrai patron à côté de lui, il a manqué de sérénité même s’il  a été mieux en seconde période.
Verdict :
Son match le plus difficile depuis qu’il est titulaire.  4/10

Maxwel Cornet
En grosse difficulté défensivement et quasiment invisible offensivement.
Verdict : Une soirée sans. Comme à Dijon. 3/10

Thiago Mendes
Sans être omniprésent, il a tenu son rang avec pas mal d’activité.
Verdict : Rien à lui reprocher. 6/10

Lucas Paqueta
Le Brésilien a sauvé sa première période par un but opportuniste. Présent à la construction, il n’apporte plus l’étincelle qui fait la différence.
Verdict : On commence à s’impatienter de le revoir à son meilleur niveau. 5/10

Houssem Aouar
Plusieurs fulgurances en première période avec notamment son coup de tête qui provoque le but égalisateur. Mais, comme souvent, un manque de régularité à l’image de sa seconde période quelconque.
Verdict : Il ne fait pas une grande saison. 4/10

Tino Kadewere
Il a raté deux énormes occasions dans la première minute et n’a jamais pu se racheter ensuite.
Verdict :
Il a perdu confiance. 3/10

Memphis Depay
Un début de match tonitruant comme son action sur l’engagement. Beaucoup de bonnes passes. En seconde période, en revanche, il a disparu.
Verdict : Il avait rêvé d’un meilleur scénario pour ses 27 ans. 4/10

Karl-Toko Ekambi
Son incroyable loupé de la 75ème minute témoigne de son manque de précision et de sa méforme.
Verdict : On commence à se demander s’il n’a pas surperformé cet automne ? 3/10

Les remplaçants :
Comme à Dijon, Mattia De Sciglio (6) a avantageusement remplacé Maxwel Cornet. Egalement entré à l’heure de jeu, Bruno Guimaraes (6) a apporté beaucoup de liant. Lancés un peu tard (74e), Rayan Cherki (6) et Islam Slimani (6) n’ont pas su arracher l’égalisation mais leur entrée commune, associée au passage en 4-2-3-1, a apporté plus de dynamisme au jeu lyonnais.

 

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page