.
AnalyseSite

Le K rime avec Lyon

Si elle n’apparaissait pas pour la première fois dans l’espace médiatique, la rumeur d’un retour de Karim Benzema (33 ans) à l’OL a de nouveau pris de l’ampleur suite aux déclarations de son ami et ancien agent Karim Djaziri dans l’émission Inside Gones : « Karim Benzema à l’OL ? Oui, oui je pense, il en a vraiment envie, il m’en parle régulièrement, il regarde les matchs. Il est attaché à sa ville. D’ailleurs, il n’a jamais mis les pieds au Groupama Stadium. Il ne connaît que l’ambiance Gerland… Dans son esprit, c’est quelque chose dont il a vraiment envie, l’OL c’est dans son cœur ». Si ce retour fait rêver bon nombre de supporters de l’OL, est-il réellement une bonne idée ? Planète Lyon vous propose quelques éléments de réponse.

L’incontournable Karim Djaziri

Pour sonder l’état d’esprit du natif de Bron, les médias régionaux et nationaux ont pour habitude de solliciter Karim Djaziri. Il faut dire que l’ancien agent de Benzema est resté très proche de son ami de toujours, même s’il ne gère plus ses intérêts sportifs depuis 2018. Forcément, lorsque Djaziri se prononce sur un éventuel retour à Lyon de l’attaquant du Real Madrid, sa voix porte et atteint le cœur de nombreux supporters : « On ne sait déjà pas ce qu’on va faire demain, donc après on verra… Ce qui est sûr, c’est qu’il a toujours eu Lyon dans son cœur, même s’il a la tête au Real aujourd’hui. C’est l’un des rares joueurs qui a fait son club formateur, et un seul autre club derrière » expliquait-il déjà en février 2020 sur l’antenne de RMC, alors que la rumeur revenait tel un serpent de mer. A l’été 2020, c’est le même Djaziri qui confiait à Barth Ruzza dans OL Night System que Benzema souhaitait revenir à Lyon, comme joueur ou dans un autre rôle : « Aujourd’hui, avec la situation qu’il vit au Real Madrid, il est au summum de ce que veut un joueur de foot. C’est-à-dire jouer au Real, être très proche de son entraîneur, adulé par le public. Aujourd’hui, ce n’est pas envisageable à l’instant T, c’est-à-dire cette saison et la saison prochaine. Après, depuis qu’il est parti de Lyon, Karim n’a qu’une envie, c’est de revenir à Lyon. (…) C’est dans un coin de sa tête. Ouais je pense que c’est possible. S’il a les jambes et qu’il se dit que c’est le moment d’y aller et qu’il y a de quoi faire quelque chose de bien, il reviendra. Si ce n’est pas comme joueur, je le vois revenir à l’OL dans un autre rôle peut-être. Mais lui, je sais qu’il a très envie ».

Si l’ancien agent de KB9 ne voyait pas en juillet comment il pouvait quitter le Real immédiatement, celui qui a commencé à gérer ses intérêts sportifs dès là 17ème année du joueur confiait que ce transfert aurait pu se faire quelques années en arrière, au moment du premier départ de Zinédine Zidane du banc du Real en 2018. « Le métier d’agent c’est aussi d’anticiper les coups. Quand j’ai eu connaissance un peu avant que Zizou allait arrêter, je me suis dit qu’il y allait avoir un nouvel entraîneur, que Karim était au Real Madrid depuis 9 ans, je me demandais si le nouvel entraîneur ne voudrait pas faire table rase du passé, notamment avec les joueurs estampillés Zizou. Je savais aussi que Cristiano partait. Avant que Lopetegui soit nommé, il s’est passé un peu de temps et j’ai appelé deux clubs, dont l’OL car je sais que Karim devait quitter le Real c’est pour revenir à Lyon. J’ai donc appelé Jean-Michel Aulas et je lui ai dit : « Jean-Michel, est-ce que vous économiquement c’est possible ? » On a échangé sur les possibilités et on a évoqué l’idée de nouveaux partenaires car on savait que financièrement c’était très compliqué. Quand Lopetegui est arrivé et il a appelé Karim pour lui dire qu’il comptait sur lui, j’ai donc appelé Jean-Michel pour lui dire que ce n’était plus possible. On n’en était au point de dire que ça pouvait se faire, mais on a flirté. » confessait Djaziri sur le site Olympique & Lyonnais. La problématique économique, voici la principale difficulté que les dirigeants lyonnais devront surmonter pour réaliser ce rêve fou.

Les dirigeants lyonnais en rêvent

« Bien sûr que ce serait possible, si lui y trouvait son compte. On a déjà discuté l’année dernière avec Karim Djaziri (son ancien agent, ndlr) sauf qu’entre-temps, il y a eu un certain nombre de changements au Real Madrid. » lâchait Jean-Michel Aulas sur le plateau de BeIN Sports en décembre 2019, faisant certainement allusion au flou suite au départ de Zidane évoqué par Djaziri. « Il a un statut qui est immense, c’est l’un des tous meilleurs joueurs français. Ce n’est pas possible à l’instant T. Si demain ou après-demain, on a la possibilité de faire revenir Karim à Lyon… Juninho l’a dit et il ne parle pas à tort et à travers. » précisait néanmoins le président rhodanien, qui a toujours considéré Benzema comme “son fils”. L’évocation de son directeur sportif est tout sauf un hasard, tant Juninho semble emballé par l’idée de faire revenir un joueur qu’il a vu débuter. « Il y a eu de belles approches, il y a beaucoup de respect entre nous, on a joué ensemble, je l’ai connu quand il est arrivé chez les pros à 17 ans, on s’entendait très bien à la différence de ce que les gens pensaient à l’époque et je pense l’avoir beaucoup aidé par rapport aux discussions qu’on avait à l’époque, a expliqué Juninho. C’est quelqu’un avec un talent incroyable. Avec toute son histoire, c’est un rêve pour nous. » Rêve qui se heurte à une réalité économique qui n’échappe pas au Brésilien : « Est-ce qu’on va réussir ou pas ? Je ne sais pas. Bien sûr, il va falloir un effort car on ne peut pas payer le salaire qu’il touche au Real Madrid, concédait Juninho sur l’antenne de RMC. On attend le bon moment pour mettre le projet sur la table. »

Malgré la crise économique qui s’annonce, Lyon devrait voir son budget salarial soulagé de quelques poids lourds cet été. Avec les départs probables de Memphis Depay et Moussa Dembélé (si l’Atlético Madrid lève l’option d’achat), et celui à confirmer d’Houssem Aouar, ce sont près de 11 millions d’euros d’économies salariales annuelles que fera l’OL si ces trois joueurs quittent effectivement le navire lyonnais. Le club rhodanien aura donc de quoi offrir à Benzema des émoluments confortables, même s’ils n’atteignent pas les standards madrilènes.

Plus que le problème économique, l’OL devra proposer à Benzema un projet viable dans lequel un rôle prépondérant lui sera accordé. « C’est le rêve de tout le monde ici de le voir revenir chez nous pour faire peut-être deux saisons, jouer la Ligue des champions avec nous, marquer des buts, nous aider à avoir de bons résultats, être un leader, porter le brassard, apporter toute son expérience avec ses quatre victoires en C1, dont il est l’un des meilleurs buteurs », imaginait déjà Juninho, toujours sur RMC.

Karim, le grand frère 

« Est-ce que ce sera comme joueur ? Quand on en parle, il me dit : « je reviens avec des jeunes ». Quand il y avait la génération Tolisso, Lacazette, Nabil, il y avait un gros potentiel et un joueur comme Karim pouvait faire passer un cap à l’OL. Ça reste un regret pour Karim de ne pas être allé plus loin en Champion’s League. L’année où il est parti, l’Olympique Lyonnais a fait une demi-finale, alors que lui avait été éliminé par l’OL lors des huitièmes de finale (…) C’est dans un coin de sa tête. » expliquait l’inévitable Karim Djaziri dans l’émission Inside Gones. Voir Karim Benzema, avec ses trois Liga et ses quatre C1, devenir le meneur d’hommes de l’OL du futur est en effet très séduisant. Le brassard devrait de toute façon être laissé libre par Memphis à l’issue de la saison, et on ne voit pas quel joueur de l’effectif de Rudi Garcia pourrait s’opposer à la nomination de KB9 comme capitaine. « Il a sûrement encore trois ou quatre saisons à son niveau. Combien de temps il voudrait venir à l’OL ? Il voulait faire une expérience aux USA avant. Je ne sais pas. Mais le deal, c’est de venir à Lyon avant qu’il ne soit trop tard. Il a tellement de talent qu’il peut faire de la magie à n’importe quel âge. Pour que ça ait du sens, il faudrait qu’il fasse deux saisons pleines à l’OL. Regardez ce que fait Zlatan au Milan. Benzema peut le faire aussi. Il a un tel registre technique. Dans une équipe comme Lyon, avec des jeunes, ça fait rêver », lançait le journaliste de L’Equipe Vincent Duluc au moment de commenter cette rumeur. L’âge de Benzema demeure quelque chose de rédhibitoire pour certains consultants. « Quand tu es un attaquant et que tu dépasses les 33 ou 34 ans, tu n’es plus le même. Il devrait finir sa carrière au Real Madrid. Sportivement, revenir à Lyon, je crois que ce serait un échec » craignait Jean-Michel Larqué sur les ondes de RMC. S’il est vrai que le risque existe, on voit mal un Benzema toujours au top (déjà 15 buts tcc cette saison) ne pas se mettre au niveau de la Ligue 1.

Et l’intéressé dans tout ça ? A force de faire parler les autres, on oublierait presque de se demander ce qu’il pense d’un retour dans son ancien club. Évidemment, le natif de Bron sait déjà qu’il reviendra vivre à Lyon plus tard, comme footballeur ou non. « On me le répète souvent parce que je pense que les gens savent à quel point je suis attaché à Lyon. Si aujourd’hui je suis là, c’est aussi grâce à l’OL. Dans l’immédiat, non parce que je suis dans le meilleur club du monde et j’ai encore beaucoup à faire, mais après je ne sais pas. Terminer à Lyon et revenir, pourquoi pas. Dans tous les cas, je reviendrai à Lyon, c’est sûr, que ce soit dans le football ou non » expliquait Karim Benzema à Barth Ruzza pendant le premier confinement.

L’été 2021 semble donc être le moment idéal pour que l’enfant prodigue retrouve son club formateur. Si la tendance d’un départ de Zidane du banc du Real Madrid à la fin de la saison se confirme, un nouveau cycle devrait être entamé du côté de la capitale espagnole. Pour Lyon, avec le départ programmé du capitaine Memphis, il va être l’heure de se trouver un nouveau leader technique et de vestiaire. Qui de mieux qu’un homme du cru n’ayant plus rien à prouver dans le monde du football ?

Crédit photo : Site OL

Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici.
Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !