.
HumeurRéponse à...

On commente vos commentaires [Episode 1]

Sur Twitter, beaucoup de choses sont écrites. Beaucoup de choses à boire, et aussi beaucoup de choses à manger. Le tout donne un ensemble protéiforme qui, le cas échéant, peut inciter le lecteur doté d’un cerveau à rire, acquiescer, vomir, pleurer etc. C’est en cela que Twitter est intéressant : il dépeint (en partie !) ce que peut être l’âme humaine.

Mais nous, à Planète Lyon, ce qui nous intéresse avant tout c’est l’Olympique lyonnais. Du coup, quand on aura désormais quelques minutes à perdre, on choisira de les perdre sur Twitter en sélectionnant pour vous dix tweets qui vont nous permettre de commenter vos commentaires.

D’ailleurs, si un internaute n’est pas content de figurer dans cette rubrique pourtant d’utilité publique, aucun souci pour masquer son nom et son avatar. Mais comme chaque internaute assume de facto ses propos à partir du moment où il choisit de faire partager sa vérité sur Internet, nous imaginons que ce type de problème ne se présentera jamais. 😉

Bonne lecture !

Oui c’est vrai. Cela faisait longtemps. Le mérite en revient aux joueurs, qui sont toujours les premiers concernés, au directeur sportif Juninho qui dès son arrivée a souligné l’importance d’avoir des joueurs techniques et, évidemment, à l’entraîneur Rudi Garcia qui (comme c’est étonnant !) n’apparaît désormais plus sur les réseaux sociaux grimés en clowns. Ah Twitter, ton culte de l’instant T prête tellement à sourire…

Exactement ! La manière dont joue l’OL est aussi le fruit de la volonté de son directeur sportif. Ce dernier connaissant bien l’importance du jeu (euphémisme) puisqu’il a participé (deuxième euphémisme) a l’âge d’or de l’OL sur le plan du jeu.

D’accord donc si les supporters lyonnais fêtent le titre Place des Terreaux et que Rudi Garcia apparaît, tu le siffleras du coup ? Fais gaffe quand même à ne pas sombrer dans le ridicule parce que, si l’OL performe à la fin de la saison, le mec que tu détestes y sera forcément pour quelque chose…

Un papa qui joue avec ses enfants. Du pur régal.

Le monstre en action.

Oui mais pour arriver à cela il faut les joueurs pour, une dynamique de groupe, un entraîneur capable de faire en sorte que les choses se passent bien, plein de facteurs compliqués et impossibles à saisir pour tous ceux qui ne travaillent pas auprès de joueurs de très haut niveau et beaucoup d’autres trucs aussi.

Dura lex, sed lex. Pour l’instant, il est très clair que l’OL a indéniablement gagné au change…

Oui.

Merci du rappel tiens ! C’est vrai que Kadewere a failli être prêté. Quand on dit que ça va vite dans le foot… voilà un bon exemple. Quelques semaines après, le joueur est limite indispensable au jeu de l’OL. C’est dingue.

Très cher Memphis, si tu restes à l’OL jusqu’à la fin de la saison, il n’est pas impossible que le club, à la fin du championnat, soit très haut dans le classement…

Pour retrouver Planète Lyon sur Twitter, ça se passe ici.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page