.
Analyse

Docteur Rudi, Mister Garcia (Episode 1 – Sa relation avec Lyon et les supporters)

Sa relation avec Lyon et les supporters.

Planète Lyon revient en quatre courts épisodes sur l’histoire d’amour entre Rudi Garcia et l’OL qui n’aura jamais vraiment commencé…

“La prolongation de Rudi Garcia ? C’est un sujet qu’on a souvent abordé. J’ai dit qu’on ne prendra pas position d’ici la fin de la saison. On se réunira au 31 décembre. J’espère qu’on sera premier à cette époque-là, pour pouvoir envisager les choses de manière différente, mais ceci étant pour le moment ce n’est pas d’actualité. Rudi le sait, j’en parle souvent avec lui, et il est d’accord avec moi pour démontrer sur le terrain et par les performances de l’équipe si on doit envisager quelque chose (sa prolongation, ndlr). Mais en tout cas, ça n’a pas été envisagé. Des bruits sur une non-prolongation ? Vous avez souvent des bons bruits…”. Jean-Michel Aulas, le mardi 10 novembre.

S’il était entendu que l’option Garcia avait constitué un choix par défaut au moment de prendre la succession de Sylvinho en octobre 2019, personne ne s’attendait à entendre Jean-Michel Aulas, sur les ondes de RMC, paraître sceller si tôt l’avenir de son entraîneur. Comme pour l’ensemble de son staff, le contrat de Rudi Garcia arrivera à son terme à l’issue de cette saison 2020-2021. Alors que l’OL vit sa première saison sans coupe d’Europe depuis 23 ans, la plupart des supporters lyonnais sont partisans d’un grand ménage au sein de l’équipe technique des Gones, en commençant par ce coach qu’ils n’ont jamais adopté. Ce désamour des supporters résiste-il à l’analyse approfondie du bilan provisoire de Garcia sur le banc lyonnais ?

EPISODE 1 : SA RELATION AVEC LYON ET LES SUPPORTERS

Un amateur du club et de la vie lyonnaise…

“Qu’est-ce que je vais faire après mon passage à l’OL ? Si ça ne tenait qu’à moi, je resterais ici pour toujours. La ville est belle, le club me plaît. Après, s’ils me demandent de partir, on verra” confiait Rudi Garcia au journal italien le Corriere dello Sport en février 2020, seulement quelques mois après sa nomination en remplacement de Sylvinho. S’il aimait se plaindre des soi-disant avantages arbitraux dont bénéficiait l’Olympique lyonnais du temps de son mandat marseillais, l’ancien entraîneur de l’OM a finalement trouvé son compte dans le fonctionnement du club rhodanien : « Le président Aulas est un visionnaire, il a compris avant les autres l’importance des infrastructures. Ici, il y a un plan de relance sérieux et à moyen terme. C’était facile de dire oui. » appuyait-il, toujours dans les colonnes de la gazette italienne.

Et quand Garcia se sent bien dans un club, il ne voit pas pourquoi il devrait s’imaginer ailleurs. « Je suis plutôt quelqu’un qui reste dans les clubs. Tant que je m’y sens bien et qu’on se sent bien avec moi, il n’y a pas de raison que ça bouge… Ce n’est pas quelque chose qui me stresse. On m’a dit : “Arrête de dire que tu vas travailler dans ton club comme si tu allais y rester toute ta carrière.” Faites pas ch… c’est ce que je pense ! Je suis quelqu’un du présent » se racontait le natif de Nemours dans un entretien accordé au Progrès en juin 2020. Mais pour pouvoir s’installer sur la durée, mieux vaut avoir les supporters derrière soi.

… Jamais accepté par les supporters

Venu jouer les pompiers de service au chevet d’un OL en perdition après le court passage de l’entraîneur brésilien Sylvinho, Rudi Garcia a eu le droit à un accueil glacial de la part des supporters lyonnais. Croyant d’abord à une mauvaise blague, les suiveurs de l’OL se sont ensuite précipités sur les réseaux sociaux pour dire tout le mal qu’ils pensaient de l’ancien marseillais. Si le communiqué de l’OL a été publié à 15h16, il n’a fallu attendre que quelques minutes pour que le hashtag #Garciadémission s’immisce au sein des tendances Twitter du 14 octobre 2019, et une pétition appelant à l’annulation immédiate du recrutement de Garcia a même recueilli plus de 6000 signatures. Déjà qu’ils ne voyaient pas en quoi celui qui a coaché en Série A (AS Roma) pouvait apporter un plus comparée à l’ère Genesio, les supporters lyonnais lui reprochent surtout son passé marseillais, encore très présent dans les têtes.

Et il est vrai que celui qui a emmené l’OM en finale de l’Europa League ne manquait alors pas une occasion d’égratigner le rival lyonnais. Au coude à coude lors de la saison 2017-2018, Garcia n’avait pas hésité à railler un arbitrage qu’il trouvait trop favorable à l’OL : « Le match de Lyon contre Dijon ? J’ai pas tout vu, non. J’ai juste vu le penalty et le carton rouge sifflé contre Lyon… J’ai juste vu ça… ». Et évidemment,  Jean-Michel Aulas ne se faisait pas prier pour dégainer son smartphone et renvoyer dans les cordes son futur entraîneur sur Twitter : « Cette fois-ci, je pense sincèrement que coach Garcia a aussi disjoncté avec ses nouvelles accusations publiques sur l’arbitrage en faveur de l’OL sont insupportables et pas acceptables! ».

Rendez-vous dans les prochaines heures pour l’épisode 2 – Sa relation avec son staff et l’équipe dirigeante de l’OL

Crédit photo : Canal Plus. Pour commander le nouveau numéro de Planète Lyon, ça se passe ici. Pour s’abonner à Planète Lyon, ça se passe ici. Pour commander les anciens numéros de Planète Lyon, ça se passe ici.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !