.
Jour de match

Podium en vue

L’OL se déplace à Angers ce dimanche (17h) à l’occasion de la 11ème journée de Ligue 1. Retrouvez désormais sur notre site chaque jour de match la présentation de la rencontre.

L’enjeu :

Remonté au classement grâce à sa bonne série entre les deux dernières coupures internationales (7 points/9), l’Olympique lyonnais se prépare maintenant à disputer sept rencontres en un mois (Angers, Reims, Metz, Paris, Brest, Nice, Nantes). L’objectif est simple et accessible : être installé sur le podium pour la trêve de Noël. Mais la troisième défaite du PSG en seulement 11 journées vendredi à Monaco (3-2) ne doit-elle pas absolument aiguiser les ambitions des Gones ? Après tout, en cas de succès à Angers, l’OL ne serait qu’à quatre longueurs du PSG…Quoi qu’il en soit, la défaite de Rennes vendredi devant Bordeaux (0-1) et le report du match de Marseille devant Nice offrent aux Lyonnais la possibilité de réussir une très bonne opération et même de remonter sur le podium en attendant Lille-Lorient (dimanche 21 heures). 

Les forces en présence : Pour la première fois cette saison, Rudi Garcia va devoir se passer de Maxwel Cornet, suspendu. Karl-Toko Ekambi manquera également à l’appel pour la même raison. En défense, Mattia De Sciglio paraît avoir une longueur d’avance sur Melvin Bard dans l’esprit du coach. L’Italien aux références indéniables (il a participé à la coupe du Monde 2014 et à l’Euro 2016) avait donné satisfaction lors de ses deux premières entrées en jeu, à Strasbourg et devant Monaco. En attaque, les solutions sont multiples : décaler Memphis Depay et donner une nouvelle chance à Moussa Dembélé, positionner Houssem Aouar ailier gauche, relancer Rayan Cherki…

Angers sera handicapé par l’absence de Thomas Mangani, suspendu. Le milieu de terrain n’a raté qu’un seul match jusqu’à présent et son équipe en avait pris six à Paris (6-1). Neuvième de Ligue 1, le SCO a plutôt réussi son début de saison, dans le sillage d’un Stéphane Bahoken retrouvé (4 buts). Néanmoins, l’équipe de Stéphane Moulin alterne les hauts (victoires 5-1 à Nîmes, 2-1 à Rennes) et les bas (défaites à Paris 6-1, 0-3 devant Nice). Avec 20 buts encaissés, elle est la deuxième plus mauvaise défense du championnat.

L’anecdote :

Le dernier match entre les deux équipes avait été à sens unique : 6-0 pour l’OL à Décines lors de la première journée en 2019-2020. C’était la deuxième et dernière victoire de l’OL sous Sylvinho…

Les stats : L’OL reste sur trois victoires d’affilée contre Angers. Depuis sa remontée en L1 en 2015-2016, le SCO n’a battu qu’une fois Lyon.

Ce qu’il faut retenir de la conf. de Garcia

Crédit photo : Damien LG

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page