.
Magazine

Covid-19 : PL offre un numéro collector à ses lecteurs et demande leur aide

11 ans, 42 (sic !) numéros, un vrai public fidèle de lecteurs et d’abonnés, des centaines d’interviews (Jean-Michel Aulas, Juninho, Lisandro Lopez, Hugo Lloris, Sidney Govou, Nabil Fekir, Alexandre Lacazette, Miralem Pjanic, Samuel Umtiti, Anthony Lopes…), un statut important dans les médias lyonnais, une reconnaissance nationale…

Depuis plus d’une décennie, le magazine Planète Lyon a réussi à se faire une place dans le paysage médiatique. Pas évident pourtant quand on est un trimestriel local indépendant consacré uniquement à un club de football professionnel, en l’occurrence l’Olympique lyonnais. D’ailleurs, on n’a jamais trouvé de magazine équivalent à Planète Lyon dans le reste de la France ! Effectivement, ce n’est pas simple de faire vivre ce type de magazine très ciblé. Malgré tout, durant ces onze années, on a su maintenir notre place et nous renforcer.

Mais ça, c’était avant. Avant le Covid-19…

En effet, comme tout le monde évidemment, cette incroyable crise du coronavirus touche aussi notre magazine.

Nous sommes touchés au niveau éditorial, d’abord. L’activité de Planète Lyon est à l’arrêt. Après la mise en place du confinement mi-mars, on a reçu de nombreux messages de lecteurs nous demandant quand sortait le prochain numéro du magazine. Mais il ne peut pas sortir pour l’instant ! Nous sommes en effet un magazine consacré à l’Olympique lyonnais. Du coup, quand l’OL arrête ses activités, on ne peut plus travailler. Impossible évidemment de réaliser des reportages interviews + photos avec des joueurs ou joueuses lyonnais. Impossible par exemple d’organiser l’interview des lecteurs avec Lucas Tousart qui, avant la crise sanitaire, avait déjà été programmée fin mars par le club. Or, une partie essentielle de l’ADN de ce magazine, c’est d’obtenir des entretiens exclusifs avec les vedettes de l’Olympique lyonnais, impossible de s’en passer et de sortir des numéros au rabais. Résultat, la conception du numéro de printemps, dont la sortie était prévue en avril, a dû être arrêtée. Donc, conséquence concrète du Covid-19 : il n’y aura pas de numéro 43 – Printemps 2020 cette année, ni de numéro 44 – Eté 2020 prévu en juin. Evidemment, tous nos abonnés verront leurs abonnements prolongés automatiquement de deux numéros.

Nous sommes touchés au niveau publicitaire, ensuite. En effet, la crise sanitaire est aussi une crise sociale et économique. Presque toutes les entreprises – du plus grand groupe international à la plus petite PME – sont impactées par la crise avec une activité, au mieux, ralentie. Résultat, la priorité actuelle des entrepreneurs ne sera pas de dépenser de l’argent dans des compagnes de communication. Ce qui se comprend, évidemment. Il va donc être très difficile pour notre service commercial de démarcher les annonceurs dans les prochains mois. Et aujourd’hui, on peut espérer un vrai début de reprise économique seulement à partir de la rentrée de septembre 2020.

En tout cas, on espère évidemment sortir le prochain numéro, ce fameux n°43, à la rentrée de septembre quand le football français et l’Olympique lyonnais auront vraiment repris leurs activités. Ou plus tard s’ils reprennent plus tard.

Mais devant cette situation inédite pour notre génération et très pénible à vivre, on a d’abord voulu réagir et remercier nos fidèles lecteurs et abonnés tout en voulant faire découvrir le magazine à ceux qui ne le connaissent pas ou peu. On a donc décidé, pour la première fois en 11 ans, de mettre exceptionnellement et gratuitement en ligne un nouveau magazine numérique disponible sur ce lien : https://bit.ly/Planete_Lyon_Numero_Special

Ce hors-série collector « Spécial Covid » (!) de 150 pages, soit le double de la pagination normale d’un Planète Lyon, réunit une compilation d’articles, interviews et dossiers parus dans Planète Lyon depuis 2009 : interviews de Jean-Michel Aulas, Louis Nicollin ou Raymond Domenech; entretien croisé entre Alexandre Lacazette, Samuel Umtiti, Maxime Gonalons et Clément Grenier; fiasco Yoann Gourcuff à l’OL; dossier de 20 pages sur l’histoire des Bad Gones; historique du Virage Sud…

Une quinzaine d’articles très différents illustrant parfaitement le concept du magazine : toujours essayer de proposer des sujets exclusifs, originaux et très fouillés. Ce qui demande du temps et… de l’argent !

A ce sujet, disons la vérité, avec cette crise du coronavirus et le manque de visibilité sur les prochains mois : notre magazine est clairement en danger de mort. En effet, sur une année normale, Planète Lyon réalise un chiffre d’affaires d’environ 50 000 euros. Mais en tant que magazine trimestriel, en annulant 2 numéros sur 4 en 2020, on perd donc environ la moitié de ce chiffre d’affaires.

Du coup, parallèlement à ce numéro exceptionnel offert à tous, on a décidé aussi de solliciter nos lecteurs pour nous aider financièrement à tenir le choc dans cette crise sans précédent. Notre espoir : réunir le maximum d’argent pour permettre au journal de rester en vie malgré la baisse inéluctable de nos revenus dans les prochains mois et pouvoir sortir notre prochain numéro quand les joueurs lyonnais reviendront sur les terrains.

On a donc ouvert une cagnotte sur le site Leetchi pour aider financièrement Planète Lyon. On n’a pas mis d’objectif précis à atteindre. La cagnotte est simplement destinée à ceux qui ont envie d’aider ce magazine à continuer : www.leetchi.com/c/planete-lyon-n43

Les réfractaires à Internet peuvent aussi envoyer un chèque à l’ordre de Planète Lyon à l’adresse suivante : Planète Lyon, Espace DMCI, 31 rue Laure Diebold, 69009 Lyon.

Un immense merci d’avance à tous ceux qui nous aideront à traverser cette tempête inédite.

On vous invite aussi à partager au maximum ce message auprès de vos proches, la communauté lyonnaise, tous ceux aimant l’Olympique lyonnais…

En espérant donc que Planète Lyon ne va pas s’arrêter au n°… 42 !

D’ici là, évidemment, le plus important : prenez soin de vous et de vos proches.

Sportivement,

Aymeric Blanc, rédacteur en chef de Planète Lyon
www.planetelyon.com
www.facebook.com/PlaneteLyon
www.twitter.com/Planete_Lyon

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer