.
Coup de gaule

En 2019, on veut voir…

Au départ, nous voulions profiter de la trêve hivernale pour vous peaufiner un article-bilan aux petits oignons sur la première partie de saison lyonnaise : un chef d’œuvre analytique constitué de stats à profusion, d’études tactico-scientifiques poussées… Oui mais les fêtes sont passées. L’opulence fut totale et coupa littéralement notre élan journalistique en deux. Résultat, on a voulu jouer au plus malin : comme c’est de coutume, on a décidé de vous proposer, pêle-mêle, notre liste de souhaits pour 2019.

En 2019, on veut voir Tanguy Ndombele trop cher pour les Qataris.
En 2019, on veut voir Maxwel Cornet jouer contre Strasbourg City, Marseille City et Bordeaux City.
En 2019, on veut voir Memphis Depay aussi constant sur le terrain que sur sa chaîne Youtube.
En 2019, on veut voir une coupe à la maison. Même une Coupe de la Ligue, on n’est pas difficile !
En 2019, on veut voir Houssem Aouar rester à l’OL.
En 2019, on veut voir Lucas Tousart cadrer une frappe.
En 2019, on veut voir Nabil Fekir continuer à étendre son linge dans le Chaudron.
En 2019, on veut voir Bertrand Traoré se replier défensivement.
En 2019, on veut voir Moussa Dembélé pour sa première avec l’OL. (Comment ça, il a déjà joué 13 matchs cette saison !?)
En 2019, on veut voir tous les supporters de France pouvoir suivre leur équipe à l’extérieur. Pour que les CRS se défoulent sur autre chose que les gilets jaunes.
En 2019, on veut voir l’OL gagner un match contre un relégable.
En 2019, on veut voir Licha mâcher un chewing-gum au Groupama stadium.
En 2019, on veut voir Umtiti marquer un but contre son camp en 8ème de finale de Champion’s League.
En 2019, on veut voir le nom « Dubois » associé à l’évocation d’un footballeur et pas d’un passionné d’ébénisterie.
En 2019, on veut voir Terrier… en sortir.
En 2019, on veut voir Reo Griffiths intégrer le groupe professionnel pour prouver à la face du monde que Florian Maurice est le plus grand recruteur européen.
En 2019 on veut voir twerker Martin Solveig.
En 2019, on veut voir Mariano déclarer dans la presse que  « finalement, c’est el Lyon, el club de mi corazon » et demander dans la foulée un prêt avec option d’achat à l’OL.
En 2019, on veut voir que le nom de Genesio n’évoque plus Phil Collins mais un des plus grands entraîneurs de football : Bruno Genesis.
En 2019, on veut voir Anthony Lopes ne rien changer.
EN 2019, on veut voir le fond de jeu de l’OL remonter en surface adverse.
En 2019, on veut voir Amine complètement Gouiri.
En 2019, on veut voir le staff de l’OL arrêter de dire qu’il y a eu « des manques certains dans le jeu » après chaque match.
En 2019, on veut (re)voir l’OL féminin champion de France et d’Europe pour la 46ème saison consécutive.
En 2019, on veut voir l’OL continuer à jouer avec nos nerfs. Parce qu’il n’y a que Lyon pour nous faire pleurer de joie et de tristesse en même temps.
En 2019, on veut voir notre cœur battre rouge et bleu. Forever.
Bonne année, les Gones ! ! ! !

Articlés liés

Un commentaire

  1. Bravo pour l ‘article “En 2019 on veut voir ” Même moi qui n y connais rien au foot ⚽, ton article m ‘a bien fait rire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close