.
Présentation de match

On remet ça ?

Brillant vainqueur à Manchester City en Ligue des champions puis contre l’OM dimanche dernier, l’OL entame une nouvelle semaine décisive avec 2 matchs de L1 au programme, à commencer par le court déplacement à Dijon ce soir (19h). Une opportunité pour les joueurs lyonnais de réellement lancer leur saison en gardant le même état d’esprit face à un adversaire de « standing » moins élevé.

Les enjeux

Caen, un lointain souvenir ?

Si le staff rhodanien n’a aucun souci à se faire concernant la motivation de ses joueurs lors des rencontres de haut niveau, la crainte est de retomber dans leurs travers dès lors qu’il s’agit de se confronter aux équipes de milieu et bas de tableau. Bruno Genesio a été très clair après le match à City, « on n’a plus le droit de descendre en dessous d’un certain niveau ». L’OL sera donc attendu en Bourgogne où il devra afficher tout autant d’engagement, être conquérant dans le jeu face à une équipe une nouvelle fois regroupée, et faire preuve de solidarité collective afin d’enterrer définitivement la prestation désastreuse en Normandie.

Une défense à soigner

L’OL de Genesio se distingue surtout par ses stats offensives, se payant le luxe d’être dans le top 3 européen des clubs cadrant le plus de tirs, mais montre encore et toujours des carences en défense avec notamment 6 buts encaissés lors des 4 dernières rencontres. Les erreurs individuelles se payent souvent cash, à l’image de Diop sur l’égalisation marseillaise dimanche. Et les duels avec le DFCO sont généralement très prolifiques en termes de buts inscrits (32 sur les 6 dernières confrontations, soit 5,3 buts par match). Les joueurs lyonnais devront donc afficher une discipline sans faille pendant la totalité de la rencontre s’ils veulent offrir à Anthony Lopes sa 2e « clean sheet » de la saison.

Un léger turn-over

Bruno Genesio l’a affirmé en conférence de presse, il y aura du changement dans la composition de départ. D’une part pour reposer certains joueurs qui ont fourni beaucoup d’effort la semaine dernière, mais également pour essayer de maintenir concerné l’ensemble de son groupe.

En l’absence de Cornet (blessé durant l’échauffement contre l’OM), Fekir (touché à la cheville) et Mendy (adducteurs), Marçal, Tete et Ferri refont leur apparition dans le groupe lyonnais. Et selon toute vraisemblance, Morel, Tousart et Terrier devraient débuter la rencontre dans un système en 4-3-3.
Le côté gauche de la défense pose question, Marçal étant certainement un peu court pour débuter la rencontre, n’ayant pas encore disputé une seule minute de jeu en compétition officielle cette saison. Le poste pourrait être ainsi confié à Dubois ou Rafael.

A la pointe de l’attaque, Moussa Dembélé se tient prêt si Genesio a l’audace de sortir Memphis du 11 de départ, lui qui a été moins en verve contre les Marseillais, et de manière générale peine à retrouver son efficacité dans un schéma à un seul attaquant.

Dijon : une suprématie à retrouver au stade Gaston-Gérard

Auteur d’un très bon début de championnat (3 victoires consécutives), Dijon connait depuis une baisse de forme avec un seul point pris sur les 3 dernières rencontres (lors de la dernière journée à Reims). C’est une équipe qui a la réputation de présenter un jeu séduisant et elle aura à cœur de redevenir intraitable à domicile, à l’image de sa saison dernière. Pour cela, Alain Dall’Oglio devra composer sans son virevoltant meneur de jeu Sammaritano, mais pourra compter sur l’attaquant Cap-Verdien Julio Tavarès, déjà buteur à 3 reprises cette saison, ainsi que sur Naïm Sliti, généralement bien inspiré par l’OL (impliqué sur 4 des 5 buts du DFCO contre Lyon la saison dernière). Yoann Gourcuff fait également son retour dans le groupe dijonnais, il sera comme à son habitude à la recherche de bonnes sensations entre 2 problèmes physiques…

Après avoir passé une semaine de rêve, les Lyonnais doivent impérativement poursuivre leur bonne dynamique dès ce soir à Dijon. S’il tire les leçons du passé et met tous les ingrédients nécessaires, l’OL pourrait ainsi retrouver le podium de la L1.

Le groupe lyonnais : Gorgelin, Lopes – Denayer, Dubois, Marçal, Marcelo, Morel, Rafael, Tete – Aouar, Diop, Ferri, Ndombele, Tousart – Dembélé, Memphis, Pintor, Terrier, Traoré.

Guillaume Meiffren

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close