AnalyseSite

La honte (absolue ?)

C’est officiel : l’Olympique de Marseille est en finale de la Ligue Europa. L’OM a perdu à Salzbourg 2-1 hier soir mais se qualifie suite à sa victoire à l’aller (2-0). Mercredi 16 mai, les supporters marseillais vont donc débarquer à Lyon pour soutenir leur équipe qui affrontera l’Atlético Madrid…

Il y a quelques jours, sur le compte Twitter de Planète Lyon, nous vous proposions de participer à un sondage. Le but : connaître votre sentiment concernant l’éventualité de voir l’OM soulever la Ligue Europa au Groupama Stadium, l’enceinte de l’Olympique lyonnais.

Notre sondage :

Vous avez donc été 65% à déclarer que le fait que l’OM remporte le trophée à Lyon serait « une honte absolue ».

S’il est indéniable que la venue de l’OM et de ses supporters au Groupama Stadium, pour une finale de Coupe d’Europe et dans une compétition où l’Olympique lyonnais avait des ambitions très élevées, est un sacré pied de nez à Jean-Michel Aulas et à son club – le tout se déroulant, en plus, dans un contexte tendu entre les deux clubs où chacun a pu constater les comportements inappropriés, et surtout irresponsables, des présidents concernés -, le fait que Marseille accède en finale (et par conséquent puisse la gagner) souligne encore plus des constats qui vont rester longtemps en travers de la gorge des supporters lyonnais.

Le premier constat est que la saison de l’OL est vraiment ratée et qu’elle le sera probablement encore plus, aux yeux des supporters, si l’OM parvient à rafler la Coupe d’Europe au Groupama Stadium. A l’heure actuelle, il reste trois journées de Championnat pour savoir exactement dans quelles proportions la saison de l’OL sera un échec. Si l’OL termine en Ligue des champions, alors l’objectif fixé en début de saison sera atteint. Néanmoins, il parait difficile de croire que, pour les supporters lyonnais, cette éventuelle accession va faire oublier une nouvelle saison sans trophées.

Cette année, et ce malgré les coups d’éclats (humiliation 5-0 de l’ASSE à Geoffroy Guichard, victoire contre le PSG ou à Marseille), restera avant tout marquée par la trop grande inconstance de l’équipe lyonnaise dont les deux piteuses éliminations, en Coupe de France contre Caen et surtout en Ligue Europa contre le CSKA Moscou au stade des 8e de finale, auront été le clou du spectacle. Des éliminations qui s’apparentent, au vu du comportement des joueurs de l’Olympique lyonnais (surtout sur le match retour contre Moscou au Groupama Stadium), a des fautes professionnelles notamment explicables par un problème d’attitude globale.

La venue du collectif marseillais au Groupama Stadium sera d’ailleurs un (bon) rappel pour certains joueurs de l’Olympique lyonnais qui ont eu tendance à omettre un peu trop facilement ce principe de base : les individualités doivent toujours s’exprimer pour le collectif, jamais pour elles-mêmes. Même si on aura vu des parcours plus difficiles pour arriver en finale d’une Coupe d’Europe, l’Olympique de Marseille aura montré lors de cette saison 2017/2018 beaucoup de caractère. Avec des joueurs qui auront réussi à se dépasser dans des moments importants pour arriver à cette finale que l’OM a méritée. Bien sûr, aujourd’hui l’OM peut perdre sa finale et finir quatrième en championnat mais, quelle que soit l’issue de la saison, les joueurs de l’Olympique de Marseille pourront se regarder dans une glace et être fiers d’eux. On peut se demander, a contrario, quelle sera le sentiment des joueurs lyonnais, à la fin de cette saison, devant l’implacable vérité du miroir.

Sur cette question de la personnalité collective, même si ce ne sera pas forcément aisé de le reconnaître pour les supporters lyonnais, il est clair que l’équipe marseillaise est un modèle à suivre pour celle de l’Olympique lyonnais. Car, même si elle est intrinsèquement moins forte que celle de l’OL ou de l’AS Monaco sur le plan des individualités, la grinta qu’elle est capable de mettre, malgré ses carences techniques, doit être soulignée car c’est aussi (avant tout ?) cette solidarité et cet état d’esprit qui ont fait son succès. Si les joueurs de l’Olympique lyonnais avaient eu le même état d’esprit que les joueurs de l’Olympique de Marseille tout au long de la saison, il paraît d’ailleurs assez évident, au vu des qualités intrinsèques des joueurs de l’OL et de ce que cette équipe a pu montrer, que Lyon serait encore en lice cette année dans des compétitions importantes pour obtenir des titres.

Au-delà de son aspect positif incontestable pour le rayonnement du football français sur la scène européenne, la venue de l’OM au Groupama Stadium pour la finale de la Ligue Europa va susciter, jusqu’au 16 mai (voire plus si affinités), de la tristesse, de la honte voire de la colère chez (la très grande ?) majorité des supporters lyonnais. Car plus le compte à rebours va se rapprocher et plus les fans lyonnais auront tout le loisir de repenser (embellie médiatique à l’appui…) à tout ce qui, cette saison, a manqué à l’OL pour être à la place de cet OM que bien peu d’observateurs attendaient à cette place.

Les joueurs de l’OM seront donc un miroir d’une part pour les joueurs lyonnais, mais aussi pour les supporters de l’OL. Car quand ces derniers regarderont les premiers cités à la télévision, en train de gambader sur la pelouse du Groupama Stadium en cette douce soirée de mai 2018, ils se remémoreront, la boule au ventre, les nombreuses raisons qui ont participé à ce que ce ne soit pas leur équipe fétiche sur le terrain.

Crédit photo : Damien LG.

Articlés liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour lire cet article en intégralité,
n’hésitez pas à commander le numéro concerné !

Close