.
InterviewMagazine

Vincent Duluc : “Rien n’arrive jamais par hasard”

Journaliste à L'Equipe, Vincent Duluc analyse la très bizarre saison de l'OL.

Ça semble incroyable mais on dirait que l’année lyonnaise a simplement basculé deux fois dans les dernières secondes contre Monaco en Championnat, à l’aller comme au retour ?

Vincent Duluc : Absolument. Le coup franc de Fekir au match aller à Décines cet automne fait clairement basculer le club dans une spirale positive, puis le naufrage de la deuxième mi-temps à Monaco début 2018 a sorti Lyon de la course à la deuxième place. Car, franchement, si tu gagnes à Monaco comme tu devais le faire, tu joues la deuxième place jusqu’au bout… Ça se joue à rien mais en même temps, dans ce jeu, on a quand même toujours tendance à penser que rien n’arrive jamais complètement par hasard… D’ailleurs, sur les quatre clubs se disputant le podium, l’OL aligne l’équipe la plus instable. C’est un effectif super jeune, on ne peut pas l’oublier. Avec des mecs qui ont parfois très peu d’expérience de la Ligue 1. Et ça se voit. Par exemple, Ferland Mendy, quand il est performant deux fois, tu te dis presque qu’il vaudrait mieux l’enlever parce qu’il n’est jamais bon trois fois de suite ! Et Ndombele, c’est pareil : t’as envie de…

Entretien disponible en intégralité dans le numéro 36 de Planète Lyon. Pour commander ce numéro, cliquez sur “Etape Suivante” ci-dessous.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close