Magazine

David Venditelli : “L’expression ‘Agent de joueur’, c’est très réducteur”

A 47 ans, le Lyonnais David Venditelli est devenu incontournable. L’agent d’Alexandre Lacazette raconte son parcours et son travail au sein de sa structure, Score Agencies.

“Ce jour-là, tout s’est effondré… Ça a été très dur à encaisser…” Quand David Venditelli revient sur son histoire et son rêve de devenir footballeur professionnel, il se rappelle très bien le moment où tout a basculé pour lui au début de l’année 1991. A l’époque, cet attaquant prometteur, qui avait intégré le centre de formation de l’Olympique lyonnais et connu plusieurs sélections en équipes de France de jeunes, s’entraînait depuis un an et demi dans le groupe professionnel. Il raconte la suite : “En janvier, Caen me contacte pour me faire signer la saison suivante. Donc, avec mon père, on va voir Bernard Lacombe (alors directeur sportif de l’OL) pour lui expliquer la situation. Et Lacombe nous répond : “Non, il reste car on va le faire signer pro.” Sauf que deux mois plus tard, en mars, il m’annonce que ce n’est plus possible…” Du coup, le jeune Venditelli est coincé. “Surtout que Caen n’était plus intéressé…”

Après son échec à l’OL, il tente ensuite de rebondir à Grenoble en Deuxième Division. “Sauf que, très rapidement, je refuse le contrat proposé par les dirigeants grenoblois. Peut-être que j’avais déjà en moi le sens de la négociation ! (Rires) Mais je n’avais pas vécu tous ces sacrifices pour gagner 6 500 francs par mois. Je ne me voyais pas démarrer une carrière au SMIC et faire le tour de France avec mon sac à dos dans ces conditions…” Il commence alors quand même un parcours cabossé de footballeur des divisions inférieures : Lyon-Duchère puis Saint-Priest en D3, Besançon en National puis à nouveau Saint-Priest. Mais sa fin de carrière est marquée par une triple fracture tibia/péroné dont il a du mal à se remettre et il arrête le football de haut niveau en 1997. “Mon parcours me sert beaucoup aujourd’hui dans mon approche avec les joueurs. Car j’ai connu l’échec, je sais ce que c’est. Je sais comment…”

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close